La mauvaise performance d’un FCP n’équivaut pas à une faute de gestion…

AMF

Destinés à soutenir le développement des PME régionales, les Fonds d’investissement de proximité (FIP) sont des fonds communs de placement à risque, dont la durée de vie règlementaire est généralement comprise entre 8 et 10 ans, pendant laquelle les possibilités de rachat sont limitées à des situations particulières. Il peut arriver qu’en fin de vie du FIP, la vente des parts ne donne pas lieu aux remboursements finaux escomptés par les investisseurs, qui peuvent être d’autant plus déçus qu’ils ont laissé leurs fonds bloqués sur une longue période. Dans un tel cas, il arrive qu’ils mettent alors en cause les sociétés de gestion des fonds ou les établissements commercialisateurs au motif que les performances de ces produits ne sont pas satisfaisantes. (…)

 

La suite sur amf-france.org

L’article La mauvaise performance d’un FCP n’équivaut pas à une faute de gestion… est apparu en premier sur Club Patrimoine | Les experts du patrimoine privé et professionnel.

Partager cet article

Réponses

Please login to use this feature.