La bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie, cousine au quatrième degré du souscripteur défunt, n’aurait pas pu être retrouvée par l’assureur, juge une cour d’appel. Ce que conteste Christian Eckert, auteur de la loi qui en impose la recherche.


Média d'origine : Le Monde