Sur fond de pénuries d’essence, le président de la République assume pleinement le virage pris par l’Europe en faveur de la voiture électrique. Il annonce une hausse du bonus écologique pour la moitié des ménages français les plus modestes.


Média d'origine : Le Monde