Le président de la banque centrale américaine a douché les espoirs des marchés qui espéraient un « pivot » de la politique monétaire.


Média d'origine : Le Monde