Ce cap franchi lundi 14 novembre reflète un phénomène plus large constaté depuis le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne. La place londonienne est délaissée par de grandes sociétés, le climat des affaires outre-Manche est détérioré, observe Jean-Michel Bezat, journaliste économique au « Monde ».


Média d'origine : Le Monde