Echec de Brut X, rationalisation douloureuse, management contesté… La start-up, qui compte désormais 350 salariés, dont 250 en France, a vécu plusieurs déconvenues depuis un an.


Média d'origine : Le Monde