Alors qu’un nombre croissant d’actifs refusent des contrats à durée indéterminée, la réforme de l’assurance-chômage pourrait durcir leur accès à une indemnisation.


Média d'origine : Le Monde