Devancés par l’Ecosse et la Norvège, les Français rêvent de devenir la locomotive européenne de la captation de l’énergie du vent avec des turbines flottantes et d’exploiter l’énorme capacité énergétique de la Méditerranée.


Média d'origine : Le Monde