En moyenne, les taux pour les candidats à l’achat ont doublé entre février et octobre. Mais la hausse reste bien moins rapide que celle de l’inflation.


Média d'origine : Le Monde