L’explorateur suisse, à la tête de sa fondation Solar Impulse, espère convaincre les députés français, avec 50 propositions, « prêt à voter », pour protéger l’environnement et diminuer le gaspillage, observe Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ».


Média d'origine : Le Monde