L’inflation galopante et la double dévaluation de la monnaie pèsent sur la population, dont près de 30 % vit déjà sous le seuil de pauvreté.


Média d'origine : Le Monde