La taxe sur les produits énergétiques représente aujourd’hui 60 % des recettes fiscales. Or, avec le développement de l’électromobilité, celles-ci devraient connaître une érosion importante analysent, dans une tribune au « Monde », un collectif d’experts en mobilité, qui appellent à repenser notre fiscalité.


Média d'origine : Le Monde