Le transporteur s’engage à geler les tarifs des Ouigo et des billets premiers prix, ainsi qu’à limiter à 5 % en moyenne la hausse dans les TGV.


Média d'origine : Le Monde