Les endiviers, très énergivores, mais aussi les arboriculteurs et les éleveurs, très affectés par la flambée de l’électricité, déplorent le flou du plan d’aide du gouvernement.


Média d'origine : Le Monde