Insultes, menaces, violences physiques, pression sur les salariés pour qu’ils travaillent sept jours sur sept… Une récente décision de la cour d’appel de Versailles révèle des pratiques de management toxique que l’ancien manageur justifiait par la pression que lui-même subissait.


Média d'origine : Le Monde