L’ancien premier ministre devra « s’abstenir de toute démarche » auprès de ses anciens ministres, précise l’avis de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Ce qui pourrait le placer dans une situation kafkaïenne.


Média d'origine : Le Monde