La pression est forte pour que la Hongrie lève son veto sur la mise en œuvre de la réforme agréée à l’OCDE. Les prochains jours s’annoncent décisifs. Explications.


Média d'origine : Agefi Actif