L’expert financier Pierre-Antoine Dusoulier explique, dans une tribune au « Monde », pourquoi la domination du billet vert constitue un atout dangereux, car certaines entreprises américaines sont aussi pénalisées par cette situation.


Média d'origine : Le Monde