La controverse sur la « responsabilité » des plates-formes dans la diffusion des messages haineux arrive devant la plus haute instance judiciaire américaine, rapporte Corine Lesnes, dans sa chronique.


Média d'origine : Le Monde