Les montants des prêts immobiliers ne se sont pas effondrés malgré la rigidité du taux d'usure.


Média d'origine : Agefi Actif