Le fonctionnement de la Flotte océanographique française en 2023 est menacé par le renchérissement du carburant. Faute de rallonge budgétaire, une partie des missions pourrait être mise en péril, s’inquiètent les chercheurs du domaine, dans une tribune au « Monde ».


Média d'origine : Le Monde