Le professeur à Harvard et ancien secrétaire américain au Trésor appelle, dans une chronique au « Monde », les Etats-Unis et leurs alliés à amplifier l’action et les moyens de la Banque mondiale sur la décennie 2024-2034.


Média d'origine : Le Monde