Le cercle de cinq économistes, qui conseille le gouvernement d’Olaf Scholz, défend une réponse « non idéologique » à la crise énergétique.


Média d'origine : Le Monde