Dans son dernier essai, le sociologue Philippe d’Iribarne montre que le mal-être au travail en France est intimement lié à une mise en cause de l’honneur du métier et au sentiment de déchéance des salariés.


Média d'origine : Le Monde