Les quatre cinquièmes de l’or noir qu’Astana exporte passent par le territoire russe pour rejoindre la mer Noire, via le Caspian Pipeline Consortium, dont Moscou est actionnaire à hauteur de 31 %. Un oléoduc vital pour l’Union européenne.


Média d'origine : Le Monde