L’avionneur français pourrait bénéficier d’une commande historique de l’Arabie saoudite, et dépasser le seuil de mille A350 en commande.


Média d'origine : Le Monde