La multiplication par quatre des coûts de financement n’a pas provoqué d’accident. Les échéances de dette sont repoussées dans le temps. Pour la suite, tout dépendra de l’évolution de la conjoncture dans les deux ans.


Média d'origine : Agefi Actif