Le projet du gouvernement de régulariser certains salariés sans papiers pourrait soulager un secteur, qui fait face à de graves difficultés de recrutement et à un déficit d’attractivité depuis la crise due au Covid-19.


Média d'origine : Le Monde