Les employés du leader du paiement en ligne, qui comptent 4 000 salariés en France et 18 000 dans le monde, se mobilisent depuis des semaines afin d’obtenir de meilleures propositions d’augmentations de salaires.


Média d'origine : Le Monde