Le Fonds monétaire international table désormais sur une croissance de 0,5 % en 2023 en zone euro, sur fond de crise énergétique. Une situation complexe à gérer pour les gouvernements et les banques centrales.


Média d'origine : Le Monde