La céréale est chahutée sur les marchés, au gré des revirements sur l’accord entre la Russie et l’Ukraine, observe, dans sa chronique, Laurence Girard, journaliste économique au « Monde ».


Média d'origine : Le Monde