Les divergences entre la Pologne et les autres Etats européens sur les plans politique et sécuritaire expliquent le choix d’une entreprise américaine pour la construction de la première centrale nucléaire du pays, malgré les milliards d’euros accordés par l’Europe depuis 2004, explique Jean-Michel Bezat, journaliste économique au « Monde ».


Média d'origine : Le Monde