Emmanuel Macron a déclaré, lundi, vouloir que la crise du carburant « se règle le plus vite possible ». A l’issue d’une réunion à l’Elysée, le gouvernement a décidé de mobiliser davantage les préfets pour aider à acheminer le carburant vers les stations-service.


Média d'origine : Le Monde