Cette dérogation devrait permettre d’atténuer les tensions qui persistent sur l’approvisionnement de certaines régions, dont l’Ile-de-France.


Média d'origine : Le Monde