Météo clémente, stocks bien remplis et ralentissement de l’activité économique : les tarifs renouent avec leurs niveaux d’avant l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe.


Média d'origine : Le Monde