Le constructeur renoncerait aux droits de vote attachés à plus de la moitié de sa participation dans le groupe japonais.


Média d'origine : Agefi Actif