La direction de l’organisme, qui va être chargé de collecter les cotisations sociales Agirc-Arrco, assure que cette opération ne présente aucun risque, contrairement à ce que soutiennent les partenaires sociaux depuis plus d’un an et demi.


Média d'origine : Le Monde