Après l’euphorie des années 2000, les stars de l’Internet déçoivent et chutent en Bourse. La raison n’est pas seulement conjoncturelle, mais aussi commerciale, observe Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ».


Média d'origine : Le Monde