Baptiste Giraud, maître de conférences en science politique à l’université d’Aix-Marseille, évoque les raisons pour lesquelles la grève chez TotalEnergies n’a pas débouché sur la grève générale appelée par certains.


Média d'origine : Le Monde