Le groupe dirigé par Elon Musk explique avoir été prévenu de cette défaillance à la fin d’octobre, par des clients se trouvant principalement en dehors des Etats-Unis, et avoir confirmé son origine le 7 novembre. Le constructeur n’a connaissance d’aucun incident lié à cette anomalie.


Média d'origine : Le Monde