Les familles sont particulièrement touchées : 75 % des parents français se sont privés de loisirs ; et 42 %, de nourriture pour « offrir de bonnes conditions de vie » à leurs enfants.


Média d'origine : Le Monde